BIEN-ÊTRE, LECTURE

LE CHARME DISCRET DE L’INTESTIN : FLORE INTESTINALE ET SANTÉ

Le charme discret de l’intestin

LE CHARME DISCRET DE L’INTESTIN

Retour sûr, ma lecture du livre « Le charme discret de l’intestin », de Giulia Enders. Il est question, dans ce livre, de nous démontrer l’importance d’un bon équilibre de notre flore intestinale, appelée aussi microbiote intestinal.

Pour commencer, l’auteur, Giulia nous raconte qu’elle est née en 1990 par césarienne et qu’elle n’a pas été allaitée. Pourquoi autant de détail? Vous aurez la réponse, plus bas dans cet article.

Le charme discret de l’intestin : l’importance d’un bon équilibre de notre flore intestinale
« PARIS SANS GLUTEN » bonnes adresses sans gluten à Paris

Il y a quelques années, J’ai vu passer ce livre à plusieurs reprises sur Instagram. Il faut souligner que, ce best-seller a été vendu à plus d’un million d’exemplaires en Allemagne, et a été traduit dans plusieurs pays. Déjà à l’époque, il attirait ma curiosité.

Et puis, de retour de déjeuner avec ma collègue, on a abordé le sujet de ce livre, et là je me suis dit que ce serait ma prochaine lecture.

TOUT SUR UN ORGANE MAL AIMÉ

Giulia Enders commence des études de médecine, elle est passionnée de gastro-entérologie. Ainsi, dans ce livre, elle raconte sa guérison d’une maladie grave de la peau, et ce en changeant radicalement son alimentation.

Après cela, elle fait de plus amples recherches. Puis, décide d’écrire un livre pour y laisser le fruit de ses travaux, fondé sur son expérience et des études scientifiques.

LES THÈMES ABORDÉS :
  • Le mécanisme de défécation et la meilleure position pour ce faire. ( Je vous assure, passage intéressant et instructif)
  • Le rôle de la salive et des amygdales.
  • Le tube digestif et son fonctionnement.
  • La surconsommation de sucre, de mauvaises graisses, de gluten*, de lactose, de fructose et son impact sur notre santé. Par ailleurs, la malabsorption au fructose et l’irritabilité de l’intestin, peuvent expliquer un état dépressif, cela se produit à cause d’un manque de sérotonine*.
  • Les bienfaits des bonnes graisses.
  • Les bonnes protéines.
  • Les protéines animales en surconsommation et leur impact néfaste sur notre santé.
  • Le lien entre maladie auto-immune et déséquilibre de la flore intestinale.
  • La connexion entre notre intestin et notre cerveau. D’ailleurs, on dit que l’intestin est notre deuxième cerveau. En effet, de nombreuses bactéries y logent, dix fois plus que nos cellules. De toutes évidence, bactéries et cellules interagissent. Les bactéries intestinales et le système immunitaire sont liées, 80% sont logées dans nos intestins.
  • L’intolérance au lactose, on y apprend qu’elle est très fréquente chez l’adulte, plus l’on prend de l’âge et plus l’intolérance est prévisible. Par ailleurs de nombreuses études prouvent l’effet néfaste de la consommation de lait de vache sur l’être humain. Je vous recommande la vidéo, à la fin de ce chapitre, elle est intéressante pour se faire une idée sur la consommation de lait.
  • L’aspect des selles qui relève d’un bon ou d’un mauvais fonctionnement du système digestif. On a un schéma détaillé, toutes les formes y passent.
  • La prise d’antibiotique en surconsommation et son impact néfaste pour notre santé.
  • Le mécanisme de l’alimentation organe par organe.

BILAN

Pour conclure, je trouve que c’est écrit avec humour et légèreté, j’ai appris de ce bouquin et cela a poussé ma curiosité bien au-delà.  En fait, j’ai pris contact avec une micronutritionniste pour en savoir plus et pourquoi ne pas faire un bilan.

« Toutes les pathologies commencent par l’intestin »

– HIPPOCRATE

7 CHOSES À SAVOIR SUR LA MICRONUTRITION 
  1. L’obésité, le surpoids, la dépression, le diabète, les maladies de la peau, l’endométriose, la difficulté à concevoir, le cancer… peuvent avoir un lien avec un déséquilibre de la flore intestinale.
  2. Selon notre flore intestinale, nous n’assimilons pas les colories de la même manière. Ce qui pourrais expliquer que nous ne sommes pas tous identique fasse à la prise de poid.
  3. Des études on été faites, ce serait l’intestin qui envoie des signaux au cerveau, ce qui pourrait changer la prise en charge de certaines maladies phsychologique.
  4. Les sports intensifs tel que marathon, ultra trail… peuvent entraîner un déséquilibre de la flore intestinale. Vous connaissez sûrement l’adage qui dit que « Tout excès est nocif »
  5. Le stress, L’alcool, les antibiotiques, les pesticides, le fait de ne pas bien mastiquer les aliments…sont aussi des facteurs qui entraînent un déséquilibre de la flore intestinale.
  6. L’empreinte bactérienne de la maman est transmise à son bébé. Pour les enfants nés par césarienne, ils ne bénéficient pas de la flore de doderlein (La flore bactérienne vaginale). Cette flore protège les nourrissons de certaines infections et aurait un impact sur leurs flores intestinales. En outre, l’allaitement maternel permet de transmettre de bonnes bactéries aux nourrissons et renforce son immunité. Voilà pourquoi Giulia commence le récit de son livre en précisant qu’elle est née par césarienne et qu’elle n’a pas été allaitée.
  7. Enfin, il est fortement recommandé de se faire prescrire des compléments alimentaires après examen et de ne pas les prendre à la légère.
Liens de référence:

Institut Européen de Diététique et de Micronutrition (IEDM)

La micronutrition 2points0 by Anna Potter

*LE GLUTEN

Si vous avez l’occasion de vous procurer cet exemplaire du magazine bio contact, l’article sur le gluten est très complet et super-intéressant. (Gratuit en magasin bio) cet article m’a permis de mieux comprendre l’intolérance au gluten. Notamment, l’impact des OGM* sur notre organisme, visiblement, le blé n’est plus ce qu’il était à l´époque.

(*Organisme Génétiquement Modifié)

*LA SÉROTONINE

C’est un neurotransmetteur qu’on surnomme aussi « l’hormone du bonheur » parce qu’une carence peut engendrer des dépressions. (Extrait du livre)

Elle est peu présente chez les depressif, très abondante chez les dirigeants. Séparation, deuil, colère, manque de relation sociales, absences de contacts physiques, pensées négatives, stress font baisser le taux de sérotonine. Au contraire, relations sociales, contact physiques, passion amoureuse, joie, pensées positives, relaxation, sport, alimentation saine augmentent son niveau. – Extrait du magazine Bio contact

CONCLUSION

En fait, je pense qu’il est intéressant d’explorer le terrain de la micronutrition et faire un bilan pour se faire une idée de l’état de notre flore intestinale. Parce que, c’est ce qui pourrait expliquer certaines pathologies. Alors, il sera possible de les traiter, ou les prévenir.

CHERCHER LA CAUSE, DE LA CAUSE, DE LA CAUSE

« Si quelqu’un désir être en bonne santé, il faut d’abord lui demander s’il est prêt à supprimer toutes les causes de sa maladies. Alors seulement il est possible de l’avoir.»

– HIPPOCRATE

ET L’ ALIMENTATION DANS TOUS ÇA ?

Il faut dire que, ma reprise régulière du sport, c’est très rapidement accompagné d’un changement radical de mon alimentation. Désormais, je m’approvisionne en magasin bio ou aux rayons bio des grandes surfaces et prochainement, j’espère auprès d’une Amap. Bien que, dans l’alimentation bio, je pense qu’il y a aussi à prendre et à laisser.

Cependant, le budget courses n’a pas forcément beaucoup changé, d’autant plus que notre consommation de viande et de poisson a beaucoup diminué. Pour ma part, je tant à me diriger vers le végétarisme mais je me laisse le temps.

Mon avis sur le manger sain, je pense que c’est un mode de vie pour une meilleure santé. C’est important pour moi de manger le plus sainement possible. En revanche, je continue malgré tout de m’informer, j’évolue, je teste, pour enfin trouver mon équilibre.

LE RÉGIME CRÉTOIS OU MÉDITERRANÉEN

Selon une étude, le taux de maladie cardio-vasculaire et les cancers sont peu fréquents chez les Crétois. La raison, leurs habitudes alimentaires.

Que mangent-ils au quotidien?

Le régime crétois ou méditerranéen est riche en minéraux et en micronutriments.  Aux menus, beaucoup de végétaux, pas ou très peu de plats industriel et la consommation de produits locaux et respectueux de l’environnement est favorisés.

Quels aliments ?

Tout d’abord, beaucoup de fruits secs, de fruits frais, des légumes cuits et crus. Mais aussi, des légumineuses, des céréales, complète ou peu raffinées. De plus, des herbes aromatiques, de l’huile d’olives, certaines huiles de noix,  et du poisson plusieurs fois par semaine…

Ensuite, modérément des produits laitiers, plutôt de brebis et de chèvre, des œufs, du poulet.., et du vin (pour certains pays).

Enfin, très peu de viande rouge.

De plus, ce qui caractérise leur mode de vie, c’est la convivialité des repas. Cela a un rôle important pour notre bien-être, la qualité de nos repas.

EN 2013, la diéte méditerranéenne a été classée au patrimoine culturel immatériel de l’UNESCO et regroupe 7 pays, Chypre, la Grèce, la Croatie, l’Italie, l’Espagne, le Portugal, et le Maroc.

LES ALIMENTS IRRADIÉE ET LES NANOPARTICULES

Afin d’attirer l’attention sur les dangers des produits industriels, je vous invite à prendre connaissance de ces procéder dans ces articles (les aliments irradiés, les nanoparticules) c’est juste affligeant, d’autant plus qu’il s’agit de produits de la consommation courante. Aussi, ce reportage France 5 sur les aliments irradiés, diffusé en 2015, vous apporteront un complément d’information.

Documentaires à visionner

Gilles LARTIGOT: le pouvoir de l’alimentation

Cela vaut le détour, on apprend beaucoup de ces documentaires, études scientifiques à l´appui et témoignages de personnes pour qui le changement d’alimentation les a amené à la guérison et une meilleure qualité de vie. En bref, le mode alimentaire est fondé sur une consommation riche en plantes, des aliments complets et sans protéines animales ou voire très peu dans le reportage de Gilles LARTIGOT.

L’OMS (l´Organisation Mondiale de la Santé) a passé en revue 800 études, et à classé la viande rouge dans le groupe un des carcinogènes, dans le même groupe que la cigarette, l’amiante et le plutonium. Extrait « What the health »

WHAT THE HEALTH

LA SANTÉ DANS L´ASSIETTE

Sites utiles:

AGIR POUR L’ENVIRONNEMENT

BIO CONTACT

« Que ton premier médicament soit ta nourriture, et ta nourriture ton premier médicament. »

– HIPPOCRATE

En conclusion, je pense qu’il est important que le consommateur soit au moins informé sur la composition des produits qu’il consomme, et libre à lui de faire ses propres choix.

– Mary –

Tagged

2 thoughts on “LE CHARME DISCRET DE L’INTESTIN : FLORE INTESTINALE ET SANTÉ

  1. Très instructif ton article, y’a beaucoup d’aliment que je doit supprimer mais malheureusement c’est difficile surtout quand tu a étais formaté depuis la tendre enfance à consommer ces aliments comme la viandes rouge, le lait de vache… mais j’y travail…

    1. Merci,oui c’est vraie que ce n’est pas évident de changer son alimentation surtout quand on a été habitué depuis l’enfance. Il faut parfois du temps.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *